Sanctuaire Notre-Dame de Rocamadour

Dernière modification le mardi, 06 février 2018

Présentation

A partir du 11ème siècle, Rocamadour est considéré comme le 4ème lieu saint de la Chrétienté. A cette époque, la dévotion à Notre-Dame de Rocamadour suscite un véritable engouement : le Sanctuaire est alors un lieu de pèlerinage majeur en Europe ; le « Lourdes du Moyen-Âge » écrira l’historienne Régine Pernoud. De nombreuses chapelles dédiées à Notre-Dame de Rocamadour seront construites dans les pays voisins (principalement en Espagne et au Portugal. Plus tard, il y en aura une à Montréal avec Jacques Cartier ainsi qu’à Camaret et en Bretagne). En 1172, le livre des miracles recense 126 grâces obtenues par l’intercession de la Vierge Marie. De toute l’Europe les pèlerins convergent vers le Sanctuaire. Parmi eux, des saints et des rois de France et d’autres royaumes comme par exemple Saint Antoine de Padoue, Saint Bernard, Saint Dominique, Saint Louis, Charles Le Bel, Henri II Plantagenêt, Thomas Becket... C'est à Rocamadour que se convertira au XXème siècle le compositeur Francis Poulenc commençant le soir de son arrivée en ce lieu ses célèbres "litanies de la Vierge Noire"

Devise du Sanctuaire : « L’espérance ferme comme le roc »

... un Saint :
Un corps parfaitement conservé est découvert en 1166 devant la chapelle de la Vierge Noire. On lui donnera le nom de Saint Amadour et on verra en lui un ermite fondateur du Sanctuaire. Une légende tardive l’identifie au Zachée de l’évangile qui se serait retiré en Quercy.

... la Statue de la Vierge Noire  
C’est une statue en bois de noyer de la fin du XIIème siècle. Originairement, elle n’était pas noire mais recouverte de plaques d’argent de sans doute de gemmes  (un peu comme la Majesté de Ste Foy à Conques). Les aléas des temps n’ont laissés que l’ « âme » du bois. Des études récentes ont démontré qu’après un passage par la polychromie, la couche noire n’a été appliquée qu’il y a quelques siècles (XVIè-XXIIè ?).

… de très nombreux pèlerins :
Venant de toute l’Europe et maintenant du monde entier pour demander des grâces par l’intercession de Notre-Dame de Rocamadour. Riches ou pauvres, célèbres ou inconnus, il s’agissait parfois de prisonniers libérés, de marins venus rendre grâce pour une aide reçue en mer (comme Jacques Cartier par exemple) et de la multitude de tous ceux qui ont des bienfaits à solliciter de la Mère de Dieu...et des remerciements à lui apporter ( lesquels se concrétisent par la présence de très nombreux ex-voto)

Ces pèlerins, pour marquer leur attachement au Sanctuaire portaient une « sportelle », image de plomb ou autre métal, à l'effigie de Notre Dame de Rocamadour cousue sur leurs vêtements. Il a été retrouvé de ces insignes jusque en Scandinavie. La sportelle reste l'emblème du pèlerinage.

Horaires habituels de célébrations

OUVERTURE DU SANCTUAIRE NOTRE-DAME DE ROCAMADOUR :

  • Du 1er au 30 septembre : 8h – 21h30
  • Du 1er octobre à la fin des vacances* de Toussaint : 8h – 20h 
  • De la fin des vacances* de Toussaint  au début des vacances* de Printemps : 8h30 – 19h
  • Du début des vacances* de Printemps au 30 juin : 8h – 20h
  • Du 1er juillet au 31 août : 7h15 – 22h

* Toutes zones

CHAPELET :

  • 10H30  Chapelle Notre-Dame

MESSE :

  • 11h à la crypte en semaine ; le samedi à la Chapelle Notre-Dame ; le dimanche à la Basilique

CONFESSIONS :

  • 10h à 10h45 le lundi et le vendredi
  • 9h30 à 12h le mardi et le mercredi
  • 14h30 à 17h30 le mardi, le mercredi, le jeudi et le samedi

ADORATION EUCHARISTIQUE :

12h à 18h le lundi, le mercredi et le vendredi

JOURS DE FETES : 

Vêpres solennelles à 18h

HORAIRES d’ÉTÉ : voir sur le programme détaillé sur www.rocamadour.eu

Dates des fêtes locales principales

  • Toutes les fêtes mariales et principalement le 15 août et le 8 septembre

Contact

Adresse : Sanctuaire Notre-Dame de Rocamadour – rue de la Mercerie - 46500 ROCAMADOUR
Tél : 05 65 14 10 59
Responsable : Chanoine Michel Cambon
Site : http://rocamadour.eu

Situer